· 

Ecrire pour écrire

Déposer les âmes

 

 

Quand la tempête se déchaîne

Entre mes antennes,

Quand la folie prend les rennes

De mon âme en peine ;

 

Sombrer.

 

S’asseoir quelque part.

Engager le corps.

Prendre en main

Un outil : plume ou clavier.

 

Canaliser.

 

De l’âme à la main,

De la main à la page,

De la page à l’oeil,

Et de l’oeil à l’âme ;

 

Faire passer.

 

Du bruit infernal,

Du froid sidéral,

Des boucles qui se répètent.

 

Des boucles qui se répètent.

 

Freiner.

 

Flou, flottant,

Du dansant désordonné,

Du chaos intérieur,

Du désordre bouillonnant ;

 

Donner forme.

 

Sur du blanc,

Des lignes sombres.

Sur le plat,

Du fin relief ;

 

Dessiner.

 

Et la magie opère.

Complet mystère.

Hors de mon contrôle.

Je me libère.

 

Respirer.

 

Ce qui est déposé est vrai.

N’a pas de durée.

Etat d’âme capté.

Ephémère réalité.

 

Toi qui me lis, tu vois mon âme. Ne la fais pas entrer dans ton rationnel. Mets-la en contact avec ton âme à toi. Elles danseront.

Écrire commentaire

Commentaires: 0